(

LE PSYCHANALYSTE

 

Le psychanalyste a nécessairement suivi une formation initiale dans la mesure où il lui a fallu lui-même suivre une psychanalyse et la payer de ses propres deniers. Il est le plus souvent psychologue ou psychiatre. Mais on trouve aussi parmi les psychanalystes des médecins généralistes, des professeurs de philosophie, des linguistes

 

Une psychanalyse personnelle

Ce qui importe avant tout, c’est son parcours psychanalytique, c’est-à-dire en premier lieu une psychanalyse personnelle à raison de trois séances de ¾ heure par semaine pendant tout le temps nécessaire à la résolution suffisante de ses conflits psychiques auprès d’un psychanalyste appartenant à une société constituante de l’Association Psychanalytique Internationale (API). Ce temps se compte en années. Il s’agit donc là du premier temps, indispensable mais non suffisant.

Il existe en France trois sociétés affiliées à l’API et qui par là-même respectent les règles que cette association édite quant à la formation des psychanalystes et à la pratique de la psychanalyse :

Une formation de psychanalyste

Pour ce volet formation, je vous parlerai des procédures en cours à la Société Psychanalytique de Paris puisqu’il s’agit de la société avec laquelle je travaille. Les procédures de sélection et de formation sont cependant semblables dans les deux autres sociétés.

En second lieu donc, le candidat psychanalyste formule une demande de formation, demande qui est examinée au cours d’entretiens individuels avec trois membres de la Commission de l’Enseignement composée de membres Titulaires ayant fonction de formateurs.

Après délibération de cette Commission portant sur les capacités d’auto-analyse, d’écoute et de perception d’autrui, la demande du candidat est acceptée, ajournée ou refusée.

Lorsqu’elle est acceptée, l’analyste en formation est autorisé à avoir des patients en analyse sous le contrôle d’un superviseur expérimenté. Parallèlement, il participe à des séminaires théorico-cliniques. Il s’agit d’une formation qui, pour l’essentiel, dure en moyenne huit années. Elle se poursuit cependant toute la vie durant du psychanalyste.

Il m’a semblé d’un grand intérêt de fournir ces informations dans la mesure où le titre de psychanalyste n’est pas protégé par la loi contrairement à celui de psychologue ou de psychiatre qui eux sont sanctionnés par un diplôme d’État. Quant à celui de psychothérapeute, il est, pour l’essentiel, rattaché à ces deux derniers diplômes.

La formation du psychanalyste ne peut donc être garantie que par une société privée qui adhère à des règles à valeur internationale, c’est-à-dire clairement structurées quant aux principes de la formation et de la pratique pouvant ainsi garantir la compétence du psychanalyste, ce qui est le cas de la Société Psychanalytique de Paris, première société française constituante de l’Association Psychanalytique Internationale crée en 1910 sous l’égide de Sigmund Freud.

En savoir plus concernant la formation du psychanalyste à la Société Psychanalytique de Paris